Prepa Concours Infirmier

Voici les détails de votre concours et des conseils pour le réussir...

Les conditions pour présenter le concours d’entrée

 

  • Être bachelier ou élève de terminale (attention, vous ne pourrez intégrer l’IFSI que sous réserve d’obtenir le bac).
  • Soit être en possession de l’un des titres figurant dans l’arrêté du 25 août 1969, d’un titre admis en dispense du baccalauréat français en application du décret n° 81-1221 du 31 décembre 1981Soit de l’examen spécial d’entrée en université (ESEU) organisé jusqu’en 1995.
  • Soit de l’examen de niveau organisé jusqu’en 1990 en vue de l’admission dans les écoles paramédicalesSoit du diplôme d’État d’aide médico-psychologique et justifier à la date du début des épreuves, de trois ans d’exercice professionnel
    Soit détenir un titre homologué au minimum au niveau IV.
  • Soit du diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU) organisé depuis 1995Soit, pour le candidat étranger, d’une attestation du Consulat ou de l’Ambassade, certifiant que le titre qu’il possède lui permet d’entrer à l’Université dans son pays (décret n° 81-1221 du 31 décembre 1981, relatif à l’accueil des étudiants étrangers dans les universités et les établissements publics à caractère scientifique et culturel indépendants des universités, art. 16 et 18).

Le concours d’Infirmier se déroule en 2 étapes:
une épreuve écrite d’admissiblité et une épreuve orale d’admission.

Les épreuves du Concours d’Infirmier

 L’épreuve écrite d’admissibilité:

L’EXAMEN DE CULTURE SANITAIRE ET SOCIALE

La première épreuve écrite porte sur un texte sur la culture sanitaire et médico-sociale. Ce dernier peut porter sur un sujet intemporel ou être en lien direct avec l’actualité.

Durant 2 heures, la candidate doit répondre à 3 questions, qui lui donnent l’opportunité de cibler le sujet et soulever la problématique du texte.

Elle doit commenter le thème en question et pouvoir argumenter sur le sujet.

La candidate doit tout aussi bien soigner le fond que la forme, car l’orthographe et la syntaxe comptent également dans la notation de l’épreuve.

A travers chaque sujet, la candidate doit mettre en exergue la problématique et répondre avec un plan organisé.

LES IFSI PROPOSENT PLUSIEURS TYPES DE SUJETS, QUI PEUVENT PARAÎTRE SIMPLE AU PREMIER ABORD :

Les sujets d’actualité. Le programme de révision pour préparer le concours est vaste. Il porte sur des thématiques diverses, qui demandent des connaissances générales et spécifiques. Il est recommandé de réaliser une veille sanitaire et sociale, auprès de divers médias (presse, internet, TV…).

Les thématiques récurrentes. Au sein du concours d’infirmières, elles peuvent être proposées à l’examen, chaque année.
Les débats de société. Durant la préparation, il est nécessaire de faire une veille en visionnant des émissions de télévision, en écoutant des podcasts ou en lisant des revues médico-sociales.

Les sujets d’ordre professionnel. La candidate doit exposer sa vision de la santé publique notamment dans le secteur médico-social et sanitaire. Elle peut être amenée à argumenter sur la profession d’infirmière.

Les thèmes philosophiques. Laissant une plus grande marge d’interprétation et de liberté, ces sujets sont redoutés par les candidates. Pour réussir l’épreuve, il est nécessaire d’être vigilante à ne pas faire un hors sujet et rendre la thématique la plus concrète, en parsemant sa copie d’exemples concrets.

Les mises en situation professionnelles. Ces cas pratiques permettent à la candidate de se projeter et d’apporter au jury une réponse professionnelle, adaptée au public et sa fonction.

LES TESTS PSYCHOTECHNIQUES

Très sélectifs, les tests d’aptitude sont particulièrement redoutés des candidates aux concours paramédicaux d’entrée en IFSI (institut de formation de soins infirmiers).

Cette seconde épreuve demande un entraînement préalable régulier, afin d’acquérir les mécanismes de compréhension et la rapidité requise pour réussir cette épreuve de 2 heures.
Les tests psychotechniques sont basés sur le raisonnement logique, la résolution de problèmes, l’aptitude numérique et verbale. La candidate est évaluée sur ses connaissances en mathématiques et en langue française, sous forme de différents exercices courts et brefs.

Même si la plupart des questions sont sous forme de QCM et exigent une brève réponse, les tests d’aptitude peuvent représenter un gros volume, jusqu’à 50 pages, avec divers sujets :

Les suites numériques, qui peuvent être des jeux de type dominos, logigraphes (appelés communément plateaux d’infirmière) ou mastermind.
Les opérations d’algèbre simple, en calcul mental comme l’addition, la soustraction, la multiplication, la division et les unités de mesures.
La géométrie avec des calculs de périmètre, d’aire, de volume…
Les mathématiques, avec des problèmes relatifs aux nombres décimaux, fractions, puissances, racine carrée, proportionnalité, pourcentages, équations, plus grand diviseur commun (PGDC) et plus grand multiplicateur commun (PGMC).
L’expression française et le vocabulaire, comme la connaissance des proverbes, des définitions, des suites de mots manquants, des champs lexicaux.
La langue française avec des exercices d’orthographe, pluriels, homophones, synonymes, homonymes, antonymes, paronymes, figures de style.
La conjugaison et la grammaire avec la nature, la fonction des mots, la concordance des temps.
Au cours de l’épreuve, la candidate doit faire preuve d’organisation, de rigueur et de méthode, pour gérer son temps et rester concentrée.

L’épreuve orale d’admission:

Elle est ouverte aux candidats déclarés admissibles.
Elle consiste en un entretien avec trois personnes : un formateur en IFSI, un cadre infirmier, un responsable de formation ou psychologue.

Cet entretien, relatif à un thème sanitaire et social, est destiné à apprécier l’aptitude du candidat à suivre la formation, ses motivations et son projet professionnel. Elle est d’une durée maximale de 30 minutes.
Le candidat dispose de 10 minutes de préparation (facultatif). Le candidat pour être admis doit obtenir au moins 10 points sur 20.
Un classement est établi dans chaque IFSI selon les notes obtenues.
Liste principale ou liste complémentaire: Il est important de se rappeler que la majorité des candidats tentent le concours dans plusieurs IFSI, la liste principale des candidats peut donc évoluer rapidement grâce aux nombreux désistements. L’Ifsi fait alors appel aux candidats placés en liste complémentaire..
 

La Préparation au Concours d’Infirmier

Pour recevoir gratuitement un kit d’entrainement aux épreuves de votre concours d’entrée en IFSI, laissez votre prénom et votre mail dans le formulaire situé à droite de cette page.

“Augmentez vos chances de réussite au
Concours d’Infirmier!”

Recevez votre kit d’entraînement à l’épreuve écrite

  • Exercices classiques
  • Avec corrections détaillées
  • Conseils de préparation

Pour cela, merci de laisser votre prénom et une adresse mail valide ci-dessous

Puis cliquez sur “Je veux mon kit d’entraînement!”

Rendez vous ensuite sur votre mail…

Prénom:
Adresse mail: